Stickers : une décoration originale, pratique et peu coûteuse

Il existe beaucoup de techniques pour décorer de son intérieur. Si certains propriétaires effectuent eux-mêmes la décoration de leur pièce de vie, autres préfèrent confier cette tâche à des professionnels. Si vous désirez faire des économies, la première option vous est recommandée. De plus, mettre une touche personnelle est plus satisfaisant. Que faut-il faire pour réussir la décoration de la maison sans passer pour un amateur ? Vous trouverez la réponse avec les stickers.

Bob l’éponge

Une décoration simple très originale

Pour la décoration de votre intérieur, optez pour des stickers. Vous avez le choix entre le style discret et le style très voyant. Ces autocollants apportent une touche d’esthétisme à votre salon, un environnement tranquillisant dans votre chambre à coucher ou une petite touche gourmande dans votre cuisine. Selon votre goût, vous pourrez choisir les motifs qui vous intéressent. Pour les fans de la nature, par exemple, vous pourriez opter pour les stickers nature, animaux ou les stickers fleurs. Pour les hommes, il y a les stickers pin-up, football, sport. Il existe divers types de stickers, ils sont pour la plupart du temps collé au mur. Les enfants ont aussi leur part comme l’exemple du sticker de Bob l’éponge.

Une facilité d’utilisation

Vous n’avez pas besoin d’être un expert en décoration pour réussir à poser un autocollant. La fixation sur le mur ne nécessite pas l’usage d’un scotch ou d’une colle. Sur la face inférieure de l’autocollant, il y a une fine couche d’adhésif qui favorise la fixation du sticker sur le mur. Vous n’avez qu’à ôter le film plastique sur la face inférieure et appliquer le sticker directement sur une surface propre. Pour distraire votre enfant, vous pourriez même lui confier la tâche. Les stickers de Popstickers peuvent être appliqué sur tous les supports de votre intérieur, sur le mur, sur du carreau, du plastique, du métal ou vitre. On ne vous limitera pas sur les stickers muraux, beaucoup s’en servent pour décorer la porte, le réfrigérateur, l’ordinateur, ces autocollants peuvent même servir de décoration pour les WC.
Quel que soit votre budget, vous trouverez chez Popstickers un accessoire adapté à votre budget. N’oubliez pas, que les stickers Bob l’éponge sont les préférés des loupiots, vous pouvez vous en procurer sur http://www.popstickers.fr/37-bob-l-eponge pour la modique somme de 2 euros.

Encore un billet sur la cuisine

On accorde de plus en plus d’importance à l’aménagement de la cuisine, que l’on souhaite à la fois pratique et confortable à vivre. Mais dans nos habitats où la place est souvent comptée, il n’est pas évident de concilier ces deux notions. Il existe heureusement des solutions adaptées à chaque cas, basées sur des principes simples d’aménagement.

La sécurité et l’économie de mouvements doivent présider à l’agencement de la cuisine. Fort de ce principe, vous déterminerez le nombre des équipements et leur disposition en fonction de la forme et de la superficie de la pièce.

Pour être rationnelle, l’organisation d’une cuisine se fait autour de trois points principaux constituant la zone ou domaine) d’activité : le point d’eau (évier), le point froid (réfrigérateur, congélateur), le point cuisson (cuisinière, plaques chauffantes, four). Plus ces points sont éloignés les uns des autres, plus on encourt de risques (par exemple, celui de renverser un récipient bouillant en le transportant) et de fatigue en déplacements. Les maîtresses de maison en savent quelque chose ! Il est donc essentiel de limiter au minimum les allées et venues.

L’organisation

Selon la configuration de la pièce, la disposition générale peut se faire à partir d’une zone d’activité linéaire (sur un même axe) ou triangulaire.

Disposition en ligne

Elle convient en particulier pour les cuisines «couloirs» des habitations modernes. Les éléments sont placés le long d’un même mur en suivant un ordre pratique : par exemple, le point froid, le point d’eau et le point cuisson. On peut, si le passage est suffisant, prévoir une table rabattable sur le mur opposé ou sous la fenêtre lorsque celle-ci est située au bout de la pièce.

Disposition parallèle

On peut l’effectuer dans une pièce en longueur, d’une largeur minimum de 2,40m. Le passage entre les deux murs aménagés ne devant être, en principe, inférieur à 1,20 m pour éviter que deux portes face à face puissent se heurter. Le domaine d’activité peut être linéaire ou en triangle.

Disposition en L

Solution courante, elle est adaptable à pratiquement n’importe quel type de cuisine, grande ou petite. Le domaine d’activité, triangulaire, laisse une bonne liberté de mouvement tout en limitant les déplacements (voir page suivante).

Disposition en U

Elle se conçoit pour une pièce assez vaste, fermée ou ouverte sur une salle à manger ou un séjour. Dans le dernier cas, il est intéressant de prévoir une séparation basse (rangement, comptoir …) qui structurera l’espace sans l’obturer.

Une cuisine fonctionnelle

Réalisé dans la salle commune d’une ancienne ferme, cet aménagement linéaire se justifie par la présence d’ouvertures à gauche et à droite et la volonté de laisser libre le mur opposé, auquel s’adosse le coin repas.

cuisine équipée

S’agissant de travaux de rénovation, nous avons naturellement commencé par préparer les murs en ôtant le vieux carrelage. Plutôt irrégulières, ces surfaces ont ensuite été recouvertes par des plaques de plâtre, vissées-chevillées directement dans la maçonnerie. A l’arrivée, des murs parfaitement lisses et ce, en un temps record ! Même chose pour le plafond, surbaissé d’une trentaine de centimètres (reportage à suivre dans notre prochain numéro).
• Les anciennes conduites d’eau démontées, les nouvelles (14/16 mm) ont été saoudo-brasées sur les arrivées d’origine après manchon­nage à la pince à emboîture. L’opération s’est effectuée au chalumeau oxyacétylénique avec un bec de débit moyen (100 l/h maxi) et une baguette de brasure cuivre phosphore enduite de décapant. Mais on aurait pu employer à la place un chalumeau fonctionnant au butane.

• Les raccordements électriques ont été effectués depuis des interrupteurs et disjoncteurs différentiels. De là, deux câbles à 3 conducteurs (FR-N05 VV-U) ont été amenés sous gaine rigide (IRO 5 PE φ 20 mm) fixée par des cavaliers chevillés. Leur section (3 x 2,5 mm²) supporte une intensité de 20 A. Chacun offre donc une puissance de 4 400 W (220 x 20). Ce qui est largement suffisant pour le four (3 000 W) d’une part, et d’autre part pour le lave-vaisselle (1 600 W), la hotte, le réfrigérateur, l’éclairage et quelques prises. Vu leur diamètre et la rigidité de leurs conducteurs, ces câbles sont plus à leur aise dans des sections de gaine courbes avec un rayon assez important (8-10 cm) plutôt que dans les petits coudes en deux parties.

Comment faire pour numériser les K7 vidéo

Vous songez à redonner à vos anciennes K7 vidéo une nouvelle vie ? Vous avez besoin d’aide pour ce faire ? Rendez-vous tout simplement sur l’un des sites qui proposent ce service. Ces sites vous proposent divers services pour qui vous puissiez regarder des vidéos et des films de famille avec votre lecteur DVD de salon. Vous allez également pouvoir faire vous-même le transfert et la conversion de votre vidéo analogique en format numérique, en suivant les techniques citées par ce site.

De quel genre est votre cassette vidéo ?

VHS-C
Voici deux cassettes de format VHS-C

À titre d’information, il existe divers types de cassettes vidéo. Le VHS en est le père. Il y a ensuite le BETAMAX de Sony, le V2000, l’UMATIC, le VHS-C, le HI8 et enfin la MINI-DV.
Si votre K7 est du type VHS, vous avez besoin d‘un ordinateur et quelques logiciels. Pour réaliser la numerisation cassette, il faut relier le magnétoscope ou bien le caméscope à l’ordinateur par le biais d’un câble. Sachez qu’il est obligatoire d’installer sur votre PC un logiciel de transfert. Pour pouvoir convertir une cassette analogique en version numérique, vous avez besoin d’un autre logiciel convertisseur. La conversion d’une K7 VHS prend un peu de temps. Aussi, le choix du format peut réduire le temps de la numérisation. Pour ce faire, choisissez le format AVI, DivX ou VCD hd. La technique est pareille pour le transfert et la numérisation de cassette de format mini DV. Cependant, le transfert des données depuis la cassette vers le PC doit se faire à l’aide d’un câble spécifique : le câble IEEE 1394. Le ou format AVI WMV sont les idéals pour une vidéo mini DV.

Par ailleurs, le transfert et la conversion des K7, peut importe son genre fonctionne, de ce fait, à peu près de la même manière. Il faut juste noter que la version VHS est encore aujourd’hui très utile. Toutefois, les technologies sont passées à une vitesse supérieure. On est actuellement en pleine ère de la numérisation.

Vous disposez des matériels nécessaires ?

PCÀ titre d’information, la configuration de l’ordinateur joue un rôle à ne pas du tout négliger dans le transfert et la conversion d’une vidéo analogique en version numérique. Le processeur de votre PC doit être performant pour garantir toutes les tâches à faire. Un Core 2 duo de 2,6 GHz ferait donc bien l’affaire. Il faudrait également que votre machine ait au moins 2 gigas de RAM. Enfin, ne négligez surtout pas non plus le graphique. Choisissez ce qu’il y a de meilleur. En effet, une conversion vidéo exige une bonne carte vidéo, une de série GT par exemple. Sinon, il est toujours possible de confier le travail à un professionnel dans le domaine.

Les avantages de la numérisation des films analogiques

BOBINESauvegarder une cassette vidéo c’est conserver une partie de sa mémoire, de ses souvenirs. La donne a complètement changé avec l’arrivée des supports numériques. Les bandes magnétiques se font oubliées avec le temps. En numérisant les données analogiques, vous ne risquerez pas de perdre vos souvenirs. Vous avez la possibilité de voir et de revoir vos films autant que vous le souhaitez sans avoir le moindre souci de son usure. Vous pouvez d’ailleurs faire autant de copies comme vous voulez.

Une douche sur mesure

Cette cabine de douche fait partie d’un programme de rénovation consistant à créer une salle de bains dans un local en soupente. Vous pouvez sans problème vous en inspirer pour réaliser une installation similaire.

cabine de douche

Si la cabine doit prendre place sous un plafond de hauteur courante, vous avez tout intérêt à acheter un ensemble prêt à monter. Solution la plus simple et la plus économique, on en trouve à moins de 2 000 F avec receveur, robinetterie, parois en vitrage acryl ou verre trempé sur profilés d’alu (arrivées d’eau et évacuation sont en sus). En revanche dès que l’implantation sort de la norme, le sur mesure s’impose (Algue, Atmo, Duscholux, Flair … et GSB). Mais le prix peut passer du simple au double, et plus encore.
Pour une esthétique plus dépouillée, vous pouvez acheter un receveur séparément et l’équiper de parois en verre trempé, commandées à vos dimensions en GSB (c’est notre cas). Toutes les fantaisies sont alors permises, pour un prix plus avantageux que de nombreux modèles sur mesure : 1 500 F pour une paroi de 180 x 80 cm en 6 mm d’épaisseur, auxquels s’ajoutent le biseautage des chants (37 F/m), les perçages pour les charnières (40 F le trou jusqu’à 20 mm de diamètre), les joint et la quincaillerie. Notez cependant qu’une telle commande peut exiger quelques semaines de délai.

Descriptif

Installée dans un angle de mur, notre cabine est pourvue d’un large receveur (90 x 90 cm) monté sur pieds métalliques réglables. L’évacuation se compose d’une bonde siphoïde en polypropylène blanc associée à une canalisation en PVC φ 40 mm (Geberit, Nicoll, Wirquin… et GSB). Un socle de béton cellulaire carrelé habille le receveur sur ses deux côtés extérieurs. Celui-ci est surmonté de deux parois: l’une fixe, l’autre articulée par des charnières spéciales.

Une installation sanitaire

La mise en place d’une cloison technique permet d’optimiser l’espace de la salle de bains en rationalisant le parcours des circuits d’eau. Elle offre également un avantage esthétique car elle ne laisse aucun tuyau apparent.

sanitaire

Une cloison technique (ou cloison sèche) se compose d’une ossature métallique modulaire, sur laquelle viennent se greffer des éléments de montage pour appareils sanitaires, tuyauteries d’alimentation et d’évacuation. Une fois terminée et habillée de plaques de plâtre, l’installation est prête à recevoir la décoration de votre choix.

 

• Simples et rapides à assembler au moyen de connecteurs, les modules s’adossent à n’importe quel type de support : mur de soutènement, de séparation ou cloison légère. Les éléments de base sont généralement proposés prêts à brancher (ex. le système Sambloc de Geberit). Il existe pour chaque appareil un module approprié : lavabo, douche, baignoire, bidet, WC ainsi que des éléments permettant par exemple, le branchement d’un lave-linge ou l’intégration d’une tablette.

• Une bonne solution pour vous faciliter la vie si vous n’êtes pas très à l’aise en brasure et soudure, la tuyauterie PVC (GIRPI) ou mieux encore, le tuyau composite multicouches (système GEBERIT Melpa). Ce dernier, de qualité alimentaire (âme intérieur du tube en polyéthylène réticulé) se cintre comme le cuivre, résiste à la corrosion et aux hautes pressions, et il s’assemble par sertissage. Le système d’alimentation eau chaude/eau froide peut être, soit centralisé à partir d’un boîtier de distribution avec arrêt d’eau (ex. Acome) comme dans notre reportage, soit distribué directement à chaque appareil. Dans ce cas, la liaison entre robinet d’arrêt et robinetterie se fait par flexible de raccordement. Renseignez-vous lors de l’achat des lavabos pour connaître les dimensions des cache siphons, afin qu’ils dissimulent aussi les robinets d’arrêt.

Un meuble de toilette

exemple de meuble wcDisposer d’une grande salle de bains, un rêve pour nombre d’entre nous mais une heureuse réalité pour Mme et Mr Jean­-Jacques Durand.
Bénéficiant de 11 m2 de superficie, ils ont conçu et implanté en épi un meuble à deux vasques en complément de la baignoi­re et de la douche.

Ce meuble original se présente sous la forme d’un bloc cubique, formant rangements, qui comporte deux vasques placées tête-bêche de part et d’autre d’un élément central Celui-ci se compose de deux colonnes à claire voie encadrant un miroir double face éclairé de chaque côté par des spots encastrés dans un bandeau.

• Après plusieurs schémas d’implantation, la baignoire et la douche (cette dernière cloisonnée et fermée par un rideau) ont pris place dans deux angles opposés, sur une estrade afin d’obtenir un ensemble plus harmonieux. Astuce d’aménagement, la baignoire est prolongée sur trois côtés par des tablettes triangulaires accueillant produits de toilette et objets décoratifs. Les murs et sol sont recouverts d’un carrelage de faïence blanc rehaussé de listels découpés dans des carreaux jaunes et gris.
Les meubles bas
La structure, en carreaux de plâtre (de 7 cm d’épais,) scellés à la colle plâtre, se compose de deux parois latérales échancrées dans le bas au niveau de la plinthe. Ce qui permet à l’utilisateur de faire passer l’extrémité de ses pieds sous le meuble. Une cloison intérieure, également en carreaux de plâtre, sépare le bloc pour former deux volumes d’égale valeur.

• Les rangements sont chacun garnis de deux tablettes (intermédiaire et inférieure) qui reposent sur des tasseaux vissés chevillés à l’intérieur des parois. Leur façade, reçoit un bandeau en mélaminé, fixé comme les tablettes par des tasseaux vissés-chevillés dans les parois, et une tapée centrale assemblée par tourillon nagé au bandeau et à la tablette inférieure.

• Articulées sur des charnières à demi recouvrement, deux portes munies de poignées boutons et de loqueteaux magnétiques assurent la fermeture de part et d’autre. Comme les étagères, elles sont découpées dans des panneaux mélaminés double-face dont les chants apparents sont recouverts de bande thermocollante, simple à appliquer au fer à repasser.

• Vissé-chevillé sur les parois, le plan de toilette est un panneau de contreplaqué « marine » de 20 mm d’épaisseur dans le­quel sont découpées les fenêtres d’encastrement des vasques.

L’élément central

Les colonnes et tablettes sont elles aussi découpées dans du mélaminé double-face. Chaque colonne comprend deux éléments verticaux (un ados et un ban­deau) entre lesquels sont fixées, par tourillons collés, deux tablettes trapézoïdales. Sous la tablette inférieure est aménagé un caisson de même forme, dont les côtés sont assemblés par tourillon nage après biseautage des chants à 45°.

Electronique : Contrôle et convivialité chez NKE

La société morbihannaise enrichit sa gamme de matériel électronique en direction du plaisancier en mettant l’accent sur [a facilité d’utilisation et l’autonomie du bord. Facilité avec !a seconde génération de Gyropilotes largement testés en course au large, en particulier par les solitaires du Figaro l’angle de barre s’ajuste désormais automatiquement en fonction du gain choisi par l’utilisateur. Du côté des vérins, c’est la société Lecomble et Schmidt qui vient relayer la partie électronique pour une fiabilité accrue.
Autonomie pour qui veut connaître en permanence l’état de charge de ses batteries. Terminés les testeurs séparés, les voltmètres ou ampèremètres rapportés, Désormais, on peut intégrer par raccord au « bus » des instruments un contrôleur qui s’occupe, pour deux parcs de batteries, de fournir les informations suivantes réactualisées en permanence : tension, courant débité ou reçu, pourcentage de charge.

Pour qui dispose déjà d’un ensemble Top Line, l’adjonction de ce capteur ne coûtera que 165€ TTC pour un parc de batteries ou 150€ TTC pour deux parcs.
Une amélioration sensible de la maîtrise de l’énergie à bord et une durée de vie certainement plus longue de vos batteries sont au rendez-vous.

Mastic-colle : 3M réaffirme sa présence dans le nautisme

Pour la troisième édition de la Transat Jacques Vabre. 3M continue à marquer de sa présence le monde du nautisme en soutenant le duo fraternel
Pete Goss-Raphaël Dineilli.
L’occasion de rappeler l’existence et les performances de la gamme de mastics et colles du polyuréthanne au silicone en passant par les polysulfures., l y a toujours un produit correspondant au besoin du bord. Étanchéité, collage, joint de pont ponçable, application sur bois, polyester, métaux… Chaque produit fait l’objet d’une fiche technique détaillée disponible chez les distributeurs.

Confort, du nouveau chez Thira

batterieParmi les nouveautés de la société Thira, nous avons retenu, pour la présentation du prochain salon nautique, le contrôleur de batterie AMB 441 qui paraît très performant pour qui veut réunir sur un seul pupitre le mé1ximum d’informations voltmètre, ampèremètre, compteur, alarme de tension basse, … Au-delà de sa fonction d’information, ce contrôleur se charge de délester le circuit de l’appareil le plus vorace lorsqu’on s’approche de ]a tension basse.
Autre nouveauté intéressant de près le plaisancier bien équipé en électronique, le commutateur Hi-Fi NHF permet de recevoir des messages directement sur les hauts-parieurs intérieurs ou extérieurs. Les mélomanes seront peut-être déçus, mais voilà certainement une bonne innovation pour qui veut conserver le contact avec l’extérieur tout en profitant de la musique à bord. Le tout pour un prix très raisonnable de 470 euros.